La Revue du Npower League !


My Premier League vous propose comme depuis le début de cette édition 2011-2012 du Npower Championship un résumé de la dernière journée. La moitié de saison est maintenant passé, et l’on peut déjà en tiré quelques conclusions. Mais rien n’est encore joué, bien au contraire : 4 équipes de tête qui se tiennent en 2 points et des relégables proches, le championnat nous réserve encore beaucoup de surprises. Bonne lecture !

Retrouver les précédents épisodes :

Le Npower Championship, un championnat passionnant très réputé outre-manche

1ère journée du Npower Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/09/1ere-journee-du-championship-review/

2ème journée du Npower Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/15/2eme-journee-du-championship-review/

3ème journée du Npower Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/19/3eme-journee-du-npower-championship-review/

4ème journée du Npower Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/24/4eme-journee-du-npower-championship-review/

5ème journée du Npower Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/08/31/5eme-journee-du-npower-championship-review/

6ème journée de League One & Two : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/09/07/npower-league-one-two-retour-sur-la-sixieme-journee-de-championnat/

6ème journée de Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/09/15/6eme-journee-du-championship-review/

7ème journée de Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/09/22/npower-championship-retour-sur-la-7eme-journee/

8ème et 9ème journées de Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/09/29/npower-championship-retour-sur-les-8eme-et-9eme-journees/

10ème journée de Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/10/06/npower-championship-retour-sur-la-10eme-journee/

11ème et 12ème journées de Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/10/20/npower-championship-retour-sur-les-11eme-et-12eme-journees/

13ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/10/27/npower-championship-retour-sur-la-13eme-journee-du-championnat/

14ème et 15ème journées du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/11/03/npower-championship-retour-sur-les-14-et-15-eme-journees/

16ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/11/10/npower-championship-retour-sur-la-16eme-journee/

17ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/11/24/la-revue-du-npower-league/

18ème et 19ème journées du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/12/01/la-revue-du-npower-league-2/

20ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/12/08/la-revue-du-npower-league-3/

21ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/12/15/la-revue-du-npower-league-4/

22ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/12/23/la-revue-du-npower-league-5/

23ème journée du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2011/12/31/la-revue-du-npower-league-6/

24ème et 25ème journées du Championship : http://mypremierleague.wordpress.com/2012/01/11/la-revue-du-npower-league-7/

Les Résultats de la 26ème journée du Npower Championship en long, en large et en travers …

Le français Morgan Schneiderlin (droite) marque un superbe but pour les Saints !

Leader mais restant sur 2 défaites, les Saints de Southampton n’ont pas le choix cette après-midi : il faut gagner pour se remettre en route. Et pour cela, il faut gagner à Nottingham Forest, équipe au formidable potentiel malheureusement très mal exploité cette année. En effet, Forest est pour le moment relégable. Un affront pour un club de ce standing. Nottingham voudra l’emporter aujourd’hui devant ses fans, toujours présents, pour frapper un grand coup en ce début de seconde partir de saison. Steve Cotterill aligne d’entrée son nouvel attaquant, l’expérimenté Marlon Harewood vieux routier des différentes divisions anglaises. Southampton sera au contraire priver de son buteur vedette, sanctionné d’un rouge lors du dernier match et donc suspendu pour les 3 suivants. Malgré un bon départ de Forest et plusieurs tentatives, ce sont les Saints qui ouvrent la marque. C’est Guly Do Prado (27’) qui marque ici son 11ème but de la saison, à l’affût d’une balle relâchée par le gardien des locaux sur une frappe de Connolly. Réduits à 10 après l’expulsion du capitaine Luke Chambers, Forest s’effondre en seconde période et encaisse logiquement un second but signé David Connolly (65’) avant que le français Morgan Schneiderlin n’enfonce définitivement des Tricky Trees dépassés d’une superbe frappe des 25 mètres. Victoire logique et confortable de Southampton qui sort enfin la tête de l’eau. Opération réussie pour les visiteurs qui devront enchaîner dès la semaine prochaine

Après avoir battu lourdement le leader la semaine dernière 3-0, Brighton And Hove Albion se doit d’enchaîner à domicile contre un Bristol City certes plus faible mais qui a aussi battu le leader 2 fois cette saison et qui reste sur 2 victoires. Malgré des arguments à faire valoir chez Bristol, Brighton reste tout de même favori et devra aujourd’hui assurer les 3 points. Tout démarre parfaitement pour les Seagulls, puisque l’espagnol Calderon marque son premier but de la saison, d’une merveille de frappe de l’entrée de la surface, légèrement excentrée sur la droite, qui finit sa course en lucarne opposé. Somptueux ! David James retardera l’échéance d’une magnifique parade sur une belle frappe de Matthew Sparrow qui se dirigeait tout droit en lucarne. Peine perdue puisque Will Buckley doublera la mise à la 73ème minute. Une défense et un gardien passifs, il n’en fallait pas temps pour Buckley qui surgit parfaitement et pousse le ballon au fond des filets. Bristol se créera sa seule véritable occasion en toute fin de match, mais le coup franc trop écrasé de Brett Pittman n’inquiètera pas les Seagulls. Brighton s’impose donc plus que logiquement sur le score de 2-0 et enchaîne donne avec sa victoire de la semaine dernière. Les Seagulls peuvent souffler !

Coventry, bon dernier, se rend chez Derby County, très bon ces temps-ci, sans grand espoir : la défaite attend surement les hommes d’Andy Thorn. Attention tout de même à un excès de confiance chez les Rams et à des points qui serait ainsi une nouvelle fois trop bêtement perdus. Frank Fielding sauve dès le départ Derby County, après une superbe parade sur une non moins belle frappe de Gary McShreffrey. Derby manquera l’occasion d’ouvrir la marque sur corner et sur une reprise de Theo Robinson : 0-0 à la pause. Entreprenant, Derby n’arrive toujours pas à marquer malgré le beau coup-franc de Jamie Ward qui frôle la barre transversale. En face, c’est toujours McShreffrey qui manque de peu d’ouvrir la marque d’une belle tête sur coup franc, mais Fielding est encore à la parade. Derby arrivera finalement, à 15 minutes du terme, à prendre les devants. C’est Leon Ball qui endosse le costume de sauveur. Sa frappe croisé, un peu écrasé, parvient tout de même à tromper Joe Murphy et permet à Derby County de l’emporter sur un faible score de 1-0. Une victoire méritée qui offre la 8ème place du classement aux Rams. A contrario, Coventry continue de s’enliser dans les bas-fonds du championnat et plus précisément à la dernière place, la suite du championnat risque d’être très compliquée pour des Skyblues plus que jamais en difficulté malgré une prestation honorable aujourd’hui.

Crystal Palace reçoit à Londres au Selhurst Park Leeds United. Deux équipes ces temps-ci connaissant de gros problèmes, malgré des places honorables au classement dues à leur début de saison. Deux équipes qui doivent l’emporter pour se remettre en selle, l’opposition risque d’être très intéressante, entre deux équipes qui restent joueuses et asse spectaculaires. Dès la 6ème minute, le capitaine des Eagles Darren Ambrose trouve son attaquant Chris Martin, qui voit sa frappe des 25 mètres finir au fond des filets d’un Andrew Lonergan battu. Leeds tentera d’égaliser, mais les tentatives d’Adam Clayton et de Tom Lees sont toutes repoussées par un Julian Speroni intraitable. Le tournant du match interviendra peu avant la pause, puisque Sean Scannell récolte un second jaune synonyme de rouge. La suite du match s’annonce plus compliqué pour Crystal Palace, qui finira logiquement par rompre sous les coups de Leeds. C’est Robert Snodgrass qui pousse la balle au fond des filets suite à une passe astucieuse de l’avant-centre Ross McCormack. Nul 1-1, Leeds aurait largement pu l‘emporter sans un grand Speroni, et repart donc avec un triste point. Palace sera satisfait de ce point, surtout au vue de la physionomie du match.

Au Keepmoat Stadium, Doncaster, actuel relégable, reçoit, un Cardiff City actuellement sur le podium et qui reste sur 2 victoires. Un match qui ne s’annonce tout de même pas impossible pour les hommes de Dean Saunders, puisque les Bluebirds sont loin d’être éclatants à l’extérieur. Ce sont d’ailleurs les joueurs de Donny qui se créeront les meilleures occasions. C’est tout d’abord El Hadji Diouf qui manque de peu d’ouvrir la marque suite à un beau slalom dans la défense visiteuse. C’est ensuite Billy Sharp, annoncé partant, qui s’illustre. Il manque cependant son face à face au gardien, un gardien pourtant auteur d’une faute : l’arbitre aurait pu siffler pénalty. Cardiff aurait pu réaliser le hold-up parfait en fin de rencontre, mais la frappe de l’excellent Peter Wittingham reflètera la performance des Bluebirs : sans envie ni punch. Triste nul 0-0 entre les 2 équipes, Doncaster s’améliore de semaine en semaine et pourrait bien avoir des arguments a fait valoir pour le maintien, à condition que Billy Sharp ne parte pas bien-sûr …

A Portman Road, les Tractor Boys d’Ipswich n’avaient pas le droit à l’erreur : il fallait prendre des points pour ne pas sombrer. Une opération pas si simple puisqu’ils accueillaient les Seasiders de Blackpool, actuellement en première moitié de tableau. Point positif tout de même : Blackpool n’a pas gagné ici lors de ces 8 derniers matchs reste à voir si la statistique sera respectée. Tout démarre sous les meilleurs auspices pour les locaux. Le centre de Lee Martin est en effet poussé dans ses propres filets par dès la 10ème minute. A l’heure de jeu, Ipswich double même son avantage. La louche d’Andy Drury est reprise victorieusement par Tommy Smith de la tête : 2-0. Seulement voilà, Blackpool a des ressources et nous le prouve une fois de plus. Face à la pire défense du championnat (Une cinquantaine de buts encaissés en 26 matchs), les Seasiders ont su réduire la marque grâce à leur remplaçant Elliott Grandin, qui marquera 3 minutes après être rentré en jeu. A la 80ème minute, Elliott Grandin (encore) passe en profondeur le ballon à l’expérimenté Kevin Phillips. Ce dernier ne faite de cadeau au portier adverse et égalise ainsi pour les siens, à 10 minutes du terme. Ipswich aurait pu reprendre les devants en toute fin de match, mais Lee Martin se troue. Nul 2-2 assez injuste pour Ipswich qui s’en voudra de n’avoir su garder son avantage à 2-0.

Barnsley l’emporte grâce à un grand Andy Gray !

Au King Power Stadium, Leicester City peut enchaîner avec une deuxième victoire, ce qui pourrait être un début de série. Pour cela, il va falloir battre Barnsley, une équipe bien plus solide qu’auparavant malgré les quelques revers récents. Un match qui s’annonce bouillant, on devrait avoir droit à du spectacle. Et tout démarre parfaitement pour les visiteurs ! Après un bon déboulé de Ricardo Vaz Te sur le côté gauche,  le jeune Drinkwater adresse une passe en retrait parfaite : Andy Gray n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. 0-1 au bout de 12 minutes de jeu. Mais Leicester réagira parfaitement 3 minutes plus tard grâce à l’égalisation de Lloyd Dyer. Sur une longue balle, ce dernier contrôle  le ballon de la poitrine et ajuste parfaitement le portier de Barnsley d’une belle volée. Cependant, dû à un manque de concentration, Leicester se fait repasser devant au tableau d’affichage. Vaz Te encore sur le côté gauche, Drinkwater encore au centre et Andy Gray (de la tête cette fois) encore au finish : même combinaison, Barnsley reprend les devants et ne les perdra plus malgré une belle tête de Tunchev sur la barre Barnsley aurait d’ailleurs pu encore marquer sans un bon Kasper Schmeichel sur la frappe croisée de Matt Done ou sur le face à face gagné contre Vaz Te (ce dernier ayant traversé tout le terrain). Victoire donc des visiteurs, Barnsley, 1-2. Une victoire largement mérité qui fera du bien au niveau comptable. A noter que c’était aujourd’hui la première apparition du nouveau venu Chris Dagnall. A l’inverse, Leicester perd encore du terrain et glisse maintenant à la 15ème position. Des Foxes encore et toujours décevant …

Devant le Riverside Stadium de Middlesbrough se trouvaient des invités un peu spéciaux : des membres du club voisin de Darlington (D5) étaient en effet réunis pour collecter de l’argent, pour sauver leur club. Boro, loin de ces problèmes, accueille le Burnley d’Eddie Howe, maintenant depuis 1 an à la tête des Clarets. Seule une poignée de points sépare les deux équipes qui jouent maintenant toutes deux les play-offs (Burnley s’est parfaitement repris après un début d’exercice calamiteux). Les visiteurs ne tarderont pas à se mettre en évidence. C’est le très prometteur Jay Rodriguez qui ouvre la marque dès la 6ème minute son 8ème but en championnat suite à une belle combinaison sur corner. Kieran Trippier, le très bon n°2 des Clarets double la mise avant la pause d’une belle frappe des 35 mètres. Malgré quelques timides tentatives (si ce n’est une belle frappe de Justin Hoyte), Boro n’arrivera pas à égalisé. Une victoire 0-2 et un clean-shit  pour un Burnley qui risque d’être l’une des équipes à suivre de cette seconde partie de saison. Boro sera frustré (comme nous l’a indiqué le coach Tony Mowbray en conférence de presse) de n’avoir su marquer aucun but et de repartir avec une défaite qui risque d’être importante en fin de saison.

C’est à The Den chez Millwall qu’il fallait être ce week-end pour voir des buts. Opposé à Birmingham City, personne n’aurait donné cher de leur peau aux Lions, et on avait raison. Après 18 minutes de jeu, Curtis Davies trompe David Forde d’une belle tête sur un long coup-franc : déjà 0-1. Le géant Nikola Zigic provoquera 2 cartons rouges chez Milwall maintenant réduit à 9 contre 11 ! Le festival Blues peut alors commencer. Marlon King en pivot, Chris Burke d’une frappe sèche du point de pénalty, Adam Rooney d’une frappe placé de l’entrée de la surface, Marlon King après avoir doublé le gardien et Nathan Redmond (la perle du moment) d’une frappe du point de pénalty sur une passe en retrait : Millwall s’écroule et encaisse 5 autres buts ! Victoire final 0-6 de Birmingham, une victoire facile et sans forcer de Blues plus que serein, du tout bon pour la confiance, d’autant plus que Birmingham monte ainsi sur la 7ème marche, avec un match en moins. Millwall reste non-relégable … mais jusqu’à quand ?

En déplacement à Watford, à l’heure d’aujourd’hui dans les bas-fonds du championnat, Reading n’a pas le droit à l’erreur : il faut éviter le faux-pas chez une des plus ‘faibles’ équipes du championnat. Tout débute parfaitement pour les visiteurs, puisque l’attaquant Noel Hunt se met en avant très rapidement, sa tête sur le centre de Shaun Cummings (formé à Chelsea) rasant le montant droit de Scott Loach, jeune gardien des espoirs anglais. Jimmy Kebe voit lui sa reprise de volée dans un angle fermé repoussé par le gardien : toujours 0-0. Sur sa première véritable occasion, Watford fait la différence et prend l’avantage. Suite à un superbe mouvement au milieu, Buaben sert parfaitement en profondeur Troy Deeney. Le centre de ce dernier au second poteau est coupé par Shaun Cummings, qui pousse ainsi le ballon dans ses propres filets après une demi-heure de jeu : 1-0, Vicarage Road est en ébullition. Et alors que Troy Deeney (encore lui) aurait pu doubler la marque pour Watford, c’est finalement Reading qui égalise grâce à une belle tête de Jimmy Kebe sur un centre de Robson-Kanu : 1-1 à la pause. Au retour des vestiaires, Watford aura l’occasion d’égaliser sur un superbe coup-franc de Mark Yeates, juste au-dessus. Les esprits s’échaufferont un peu, avec notamment Forsyth, milieu des Hornets, qui aurait pu écoper d’un rouge mais rien, le match continu. C’est finalement l’entrée d’Adam Le Fondre qui changera tout. Sur un ultime corner à la 85ème minute et après une déviation au premier poteau, Adam Le Fondre, parfaitement placé au second poteau, marque d’une brillante talonnade aérienne qui finit en lucarne. Victoire méritée 1-2 de Reading qui reste 5ème, les Royals sont définitivement des concurrents à la montée en Premier League.

Après une période creuse, les Hammers de West Ham se sont bien repris durant le Boxing Day et restent ainsi sur 2 victoires. Pour rester égalité en tête du championnat, West Ham doit l’emporter aujourd’hui. Un match qui ne s’annonce pas très difficile, puisqu’un déplacement sur la côte sud, chez Portsmouth, reste très abordable. Un Pompey qui ne sera surement pas vraiment sur quel pied danser : jouer pour gagner mais donc faire prendre de l’avance à son rival historique Southampton au classement, ou jouer un peu plus relâché quitte à ne pas décrocher de points. Dès la 24ème minute, sur un pénalty provoqué par l’ancien joueur de Chelsea Tal Ben-Haim, Mark Noble prend à contre-pied le portier des locaux et ouvre ainsi la marque pour les Londoniens. Dès le début de seconde période, le stratège de Pompey David Norris prend un carton rouge : Pompey se retrouve maintenant à 10 contre 11. Une infériorité numérique qui n’effraie pas les locaux, qui auraient d’ailleurs pu et du égaliser. Jack Collison aurait pu doubler la marque pour les Hammers, mais sa frappe enroulé passe à côté : triste victoire 0-1 de West Ham, une victoire mitigée mais qui reste très importante dans la course à la montée.

Hull City, actuel 6ème qui est complètement passé au travers de son Boxing Day (3 défaites …) reçoit une équipe que légèrement plus en réussite (2 nuls et une défaite) : Peterborough United. Hull City se doit de gagner face à une équipe du ventre mou. Ce sont pourtant les joueurs de The Posh et notamment Emile Sinclair qui se mettent en évidence en premier. L’attaquant anglais manquera en effet 2 face à face. Des manquées qui ne pardonnent pas puisqu’à la 27ème minute, Robert Koren (ex West Bromwich) expédie le ballon au fond des filets grâce à une superbe volée de l’entrée de la surface. Peterborough aurait pu bénéficier d’un pénalty, suite à une faute du gardien des Tigers, mais l’arbitre ne signalera rien. Juste derrière, Joe Lewis sauve The Posh de la noyade grâce à une superbe double parade : 1-0 à la pause. En seconde période, ce sont les Tigers qui auront la main mise sur le match, des Tigers qui auraient d’ailleurs pu doubler la marque (une frappe de Stewart rasant la lucarne et une belle frappe de Brady sur le poteau de Lewis, battu). Mais on en restera là : victoire final sur le fil 1-0 d’Hull City qui à domicile au KC Stadium à fait son boulot. Les Tigers restent dans la zone des play-offs.

Source : Skysports

Npower League One & Two : les Résultats.

League One :

Un Charlton uni qui gagne, c’est beau !

Dans le gros match de cette 26ème journée, le leader Charlton l’emporte à Sheffield Wednesday, maintenant relégué à la 4ème place du classement. Charlton, premier avec 4 points d’avance malgré un match en moins, semble mieux parti que jamais et sera très difficile à aller chercher. Sheffield United est aussi bien lancé et la victoire 0-3 chez Bury confirme les ambitions du club : la remontée en Championship. Huddersfield monte sur le podium, profitant de la défaite de Wednesday, grâce à sa victoire sur le fil 1-0 contre Oldham. MK Dons reste 5ème malgré que son match ait été remis. Stevenage, vainqueur 1-5 de Rochdale, prend la dernière place des play-offs.

En bas de classement, les relégables restent les mêmes, à savoir Yeovil, Wycombe, Rochdale et Chesterfield.

Bournemouth 2-1 Notts County

Brentford 0-0 Wallsall

Bury 0-3 Sheffield United

Colchester 1-1 Scunthorpe United

Exeter City 0-0 Hartlepool United

Huddersfield Town 1-0 Oldham Athletic

Leyton Orient 1-1 Chesterfield

Preston North End 3-2 Wycombe Wanderers

Rochdale 1-5 Stevenage

Sheffield Wednesday 0-1 Charlton Athletic

Yeovil Town 2-1 Tranmere Rovers

Source : Skysports

League Two :

Southend reprend les commandes !

En cette 26ème journée de League Two, Southend reprend la tête du championnat grâce à sa belle victoire 2-5 chez Northampton. L’ex leader Crawley glisse à la 3ème marche du podium suite à son nul 0-0 chez Bristol Rovers. C’est Cheltenham qui s’empare de la seconde place, grâce à une victoire claire et nette 2-0 contre Aldershot. Swindon et Shrewsbury restent tous deux respectivement 4ème et 5ème, grâce à deux victoires chez Rotherham et contre Gillingham. Un Gillingham battu qui recule à la 6ème place au classement, dépassé à la différence de but par un Oxford United pourtant battu par Crewe Alexandra.

Plymouth (vainqueur 2-1 de Burton) monte d’une marche et Northampton tombe en dernière position : les deux équipes restent tout de même toutes deux relégables.

Accrington Stanley 0-3 Barnet

Bradford City 2-2 Morecambe

Bristol Rovers 0-0 Crawley Town

Cheltenham Town 2-0 Aldershot Town

Dag & Red 0-1 Hereford

Macclesfield 1-2 Torquay United

Northampton Town 2-5 Southend United

Oxford 0-1 Crewe Alexandra

Plymouth Argyle 2-1 Burton Albion

Port Vale 1-2 AFC Wimbledon

Rotherham United 1-2 Swindon Town

Shrewsbury Town 2-0 Gillingham

Source : Skysports

About these ads

À propos de Rem.'s

English football fan

Une réflexion sur “La Revue du Npower League !

  1. Pingback: La Revue du Npower League ! | MyPremierLeague

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s