Newcastle United : Season 2011/2012 – Review


Le championnat est terminé depuis plusieurs semaines déjà, les clubs pensent déjà à la saison qui arrive, les recrues montrent les intentions de chaque équipe pour la reprise, l’Euro pourrait même décider certains clubs à acheter. Bref, c’est la pause mais dans les coulisses, les choses bougent pour se préparer. Cette année, nous avons eu le droit à une saison de championnat remarquable en Premier League, MyPremierLeague vous propose donc un résumé de la saison de Newcastle United, qui sera divisé en plusieurs points, retour sur la saison, le contexte avant la saison, l’équipe type, un point sur les joueurs, les attentes pour la prochaine saison.

Dans le Tyneside, les supporters sont aux anges, Newcastle a réalisé une magnifique saison.

Le contexte avant le début de championnat

Pendant cette période estivale, peu de personnes auraient pensé que Newcastle allait jouer les premiers plans dans le championnat. Une pensée plutôt logique quand on regarde de plus près. En effet, certains cadres ont été  » poussés  » vers la sortie : José Enrique, le très bon arrière-gauche qui avait fait une bonne saison avec les Magpies, Kevin Nolan, le meilleur buteur de la saison précédente, un Joey Barton ayant trop parlé sur la gestion interne du club sur Twitter également (même s’il jouera les deux premiers matchs de la saison), Andy Carroll lors du mercato d’hiver 2010 – 2011 vendu pour 42 millions et un réinvestissement de la somme pourtant promis, toujours ou presque pas fait. Des cadres remplacés par des joueurs ne faisant pas l’unanimité auprès des supporters : Gabriel Obertan, qui n’a jamais convaincu Sir Alex Ferguson à Manchester United, Sylvain Marveaux, joueur qui a tendance à passer du temps à l’infirmerie, Davide Santon, jeune arrière-gauche prometteur, seuls Demba Ba, qui a fait forte impression chez les Hammers (West Ham) et Yohan Cabaye, champion de L1 et de la Coupe de la Ligue avec Lille, semble satisfaire les supporters. Pour couronner le tout, les supporters lancent de plus en plus leur haine envers Mike Ashley, le président, à cause de son manque d’ambition pour le club et d’avoir laissé partir les cadres de l’équipe qui étaient très appréciés et un manque de confiance et un manque de confiance à l’égard de l’entraîneur Alan Pardew.

Et les matchs de préparation n’aident pas à rendre la confiance des supporters et les détracteurs du club sont de plus en plus nombreux. Une tournée aux États-Unis, plutôt ratée avec quelques défaites, un nul et une victoire mais une bonne surprise : les bonnes performances d’Harris Vuckic lors de cette tournée. Puis un match nul à St. James Park contre la Fiorentina, un autre à Elland Road (Leeds) et une victoire face à Darlington (club de 5ème division, dissout à l’heure d’aujourd’hui pour raison financière). Des résultats qui n’enchantent pas les supporters, mais la saison ne se déroulera pas comme la plupart des personnes le croyaient…

Retour sur une saison incroyable

Un début de saison sur les chapeaux de roues.

Newcastle, débute sa saison de façon remarquable et fait mentir ses détracteurs, et fait certainement perdre de l’argent ou meilleurs parieurs du Royaume. Le club, démarre sur un match nul à domicile face à Arsenal, qui verra une expulsion du nouveau Gunners, Gervihno suite à une altercation avec Joey Barton. Résultat satisfaisant face à un adversaire de taille. La deuxième journée de championnat, verra le derby du Tyne & Wear, rendez-vous le plus attendu par les fans de football dans le Nord-Est de l’Angleterre, match très réputé et assez chaud. Les Magpies s’accorderont le privilège de battre l’ennemi juré sur son terrain, sur le score de 1 à 0 grâce à but sur coup franc de Ryan Taylor. La saison se lance. S’en suit, un déplacement à Scunthorpe à l’occasion de la Carling Cup, rencontre difficile à négocier, les joueurs de Scunthorpe se défendant très bien et ouvrent même le score mais les Geordies se réveillent enfin et égalise par l’intermédiaire de Ryan Taylor sur un nouveau coup-franc et dans les arrêts de jeu, Sammy Ameobi, le jeune frère de Shola, enverra Newcastle au prochain tour du tournoi. Victoire difficile, mais victoire quand même. Ensuite, se sera contre deux londoniens que Newcastle aura à faire, à domicile face à Fulham : victoire 2 à 1 et un déplacement difficile à Lotus Road, stade des Rangers (QPR) et le nouveau club de Joey Barton. Score final, 0 – 0, score pas vraiment mérité compte tenu de la prestation de la Toon Army, qui accroche ce point grâce à plusieurs sauvetages de Tim Krul et de Steven Taylor, ainsi qu’à une défense solide, à l’exception de Ryan Taylor, peu convaincant au poste d’arrière-gauche… Malgré ça, l’équipe reste invaincue pour le moment. Les Magpies, se feront surprendre contre Aston Villa se faisant mener au score, mais reviendront à égalité, même si une victoire été méritée pour Newcastle tant ils ont dominé ce match et ils accrocheront une qualification encore une fois difficile face au club mythique de Nottingham Forest. Les bons résultats sont toujours présents, et ça continue, vainqueur à domicile face à un Blackburn peut inquiétant et enchaîné par une deuxième victoire à Wolverhampton, cependant plus difficile, Newcastle leva le pied en deuxième période grâce à son avance de deux buts, et à bien failli se faire peur et se faire rejoindre au score.

Profitant de ces bons résulats, le club reçoit un Tottenham très costaud à l’image de sa précédente saison. Menés au score, les joueurs d’Alan Pardew, réussiront à décrocher le match nul. Dans la foulée, ils prendront les trois points face à Wigan, lanterne rouge et peu inquiétant, ce match verra aussi le premier but de Yohan Cabaye sous ses nouvelles couleurs. Cependant, l’aventure va se stopper en Carling Cup à Blackburn, les Geordies connaissent leur première défaite de la saison. Mais ils se reprendront dans un déplacement difficile à Stoke, équipe réputée pour son jeu assez dur et une énorme difficulté pour leurs adversaires à les battre chez eux, mais dans une superbe performance collective, Newcastle battra Stoke sur le score de 3 à 1 et resteront sur cette lancée en battant Everton, peinant en championnat dans ce début de saison, sur le score de 2 à 1. Toujours invaincu en championnat, 3e au classement et meilleure défense du championnat avec 8 buts encaissés, le club est attendu de pieds fermes par Manchester City, rencontre entre les deux dernières équipes invaincues en championnat . Les Black&White se battront bien mais seront battus sur le score de 3 à 1, et sera tout de même l’avant-dernière équipe du championnat à connaître la défaite. Suite à cette défaite, pas mal de personnes voient le club du Tyneside rentrer dans le rang et redescendre de son nuage surtout qu’ils joueront à la suite, Manchester United à Old Trafford et recevront Chelsea et font face au naming, en effet, le mythique stade de St. James Park fut renommé au nom de l’entreprise de président en Sport Directs Arena, une vague de mécontentement pour ne pas dire de fureur s’installe dans le Tyneside. Alan Pardew et ses hommes s’en sortent bien avec le point du match nul à Old Trafford grâce à un pénalty assez généreux, et seront malchanceux face à Chelsea en perdant 3 – 0, score ne reflétant pas la physionomie du match et verra en plus, la blessure de son défenseur central : Steven Taylor, rupture du tendon d’Achille, qui coûtera le troisième but du match. 

Blessé pour le reste de la saison, Steven Taylor manquera beaucoup à la défense de Newcastle…

Une période hivernale difficile…

Les trois derniers résultats du club sont mauvais et la blessure de Steven Taylor, un coup dur à encaisser, Newcastle sera cueilli à froid à Norwich, perdant 4 – 2, et réduit à 10 suite à l’expulsion de Dan Gosling pour sa première titularisation (et sa seule) de la saison… Un match à oublier donc. Défaite suivi d’un match nul contre Swansea à domicile, rencontre avec aucun but et ils seront battus à domicile sur le score de 3 à 2 face à West Bromwich Albion. Une période noire, qui verra une petite éclaircie avec une victoire 2 – 0 à Bolton, mais le club du Tyneside se fera étriller dans l’antre du Liverpool FC : Anfield, sur le score de 3 à 1. Avant dernière équipe du championnat en terme de points gagnés à la période de Noël, une chute de 4 place depuis la défaite contre City, passant de 3e à 7e, les Magpies restent assez bien classés grâce à leur bon début de saison. Newcastle quitte 2011 sur une période peu glorieuse mais commencera 2012 de la plus belle des manières, certainement une des meilleures performances de la saison pour la Toon Army, ils suprendront tout le monde en battant, rien que ça, Manchester United sur le score de 3 – 0, dans une ambiance exceptionnelle et continueront dans la foulée en se vengeant de Blackburn (qui avait éliminé le club en Carling Cup) en F.A Cup, sur le score de 2 à 0 avec notamment, un but exceptionnel d’Hatem Ben Arfa qui a dribblé plus de 3 joueurs avant de mettre la balle au fond des filets et battant QPR à domicile, cependant, Londres ne réussit pas à Newcastle cette saison définitivement ou alors excès de confiance, ils vont se faire battre 5 buts à 2 par Fulham et se feront éliminé ensuite par le club de Championship : Brighton, en F.A Cup.

Les prémices d’un réveil

He scores when he wants ! Qu’ils disent.

Suite à cette défaite en F.A Cup, le club n’est plus en lice dans aucune compétition et peut se concentrer sur le championnat. Ils se remettront en route avec une victoire difficile à Blackburn, 2 à 0. De plus, le club annonce la signature du compatriote de Demba Ba : Papiss Cissé, arrivé du club de Bundesliga de Freiburg, pour la somme de 12 millions. Il jouera son premier match à St. James Park face à Aston Villa et débloquera aussi vite son compteur de but, avec un but sur une superbe reprise. Victoire 2 – 1. Par contre, cette période fut vite gâchée par une lourde défaite à White Hart Lane, le stade de Tottenham, le résultat est sans appel, défaite 5 – 0. Avec cette défaite, Newcastle prend un grand coup sur la tête et le club va connaître une période d’un mois et demi sans victoires. Surpris à domicile par Wolverhampton, les Magpies qui menaient comme au match aller par deux buts d’écart à la pause, verront leur victoire filer sous leur nez et celui de leur public, revenus à égalité, Wolverhampton repart du Tyneside avec le point du match nul. Deux mauvais matchs à la suite, qui gênent le club dans la lutte à la Ligue des Champions. Et ce n’est pas avec le derby contre Sunderland, que le club se remettra dans le droit chemin. En effet, le match s’est soldé par un match nul dans une rencontre pourtant dominé haut la main par Newcastle, les Geordies manqueront cruellement de réalisme face au but avec 29 tirs, pour uniquement 5 cadrés. Le match aurait pu être gagné si Demba Ba avait mis son pénalty mais le sénégalais frappa très mal et ne va pas retrouver les filets, chemin qu’il a perdu depuis janvier. Le sort s’acharne et Newcastle, repart perdant de son déplacement chez les Gunners (vous ai-je déjà dis que Londres n’a pas réussi à Newcastle cette saison ?). Une défaite qui sonnera le retour en trombe de Newcastle…

Un finish quasi-parfait

Après cette défaite contre Arsenal, les joueurs d’Alan Pardew se réveillent et sont à l’image du début de saison. Victorieux contre Norwich, dans un match plutôt ennuyeux, Cissé signera son troisième but depuis son arrivée. Le match suivant, s’annonçait difficile à West Bromwich, qui est plutôt dur à battre sur son terrain, mais Newcastle mena d’une main de maître la rencontre, grâce à un doublé de Papiss Cissé et un but d’Hatem Ben Arfa, WBA inscrira un but, mais rien de suffisant pour inquiéter les Magpies. Ensuite, c’est au tour de Liverpool d’être la victime de Newcastle qui nage dans la confiance, largement dominé, les Scousers n’inquiéteront presque pas la Toon Army, se faisant même réduire à 10 sur un excès de colère de leur gardien Pepe Reina et Kenny Dalglish viendra même sur le terrain. La suite, s’annonçait plus difficile chez les gallois… Swansea étant réputé pour jouer au ballon et à le converser à l’image du Barça, mais la tactique fut trouvée et Cissé inscrira un nouveau doublé, le troisième en trois matchs et Tim Krul sauvant à plusieurs reprises ses buts, permet à Newcastle de continuer cette série. Bolton, n’opposera pas grande résistance, 2 – 0, un slalom de Ben Arfa, et un autre but de Cissé. Stoke, ne fera que passer, Yohan Cabaye réalisant un match énorme, en sortant à la 60ème minute, il a eu le temps d’inscrire un doublé et de faire une passe décisive pour Papiss Cissé. Six victoires consécutives qui furent stoppé net dans le silencieux DW Stadium de Wigan, qui est également en grande forme, passant de lanterne rouge à la 16ème place, score sans appel, défaite 4 – 0, on peut noter cependant, un réalisme fuyant, en 15 minutes, Newcastle aurait pu égaliser mais ça n’arrivera pas. Passé devant Chelsea depuis peu au classement, cette défaite ne coûtera pas une rétrogradation à la 6e place. D’ailleurs, un des deux clubs aura l’occasion de rester ou passer 5e. Newcastle se déplaçant à Stamford Bridge, a enfin réussi à repartir de Londres avec les trois points (seulement 4 points pris sur 15 possibles dans la ville) grâce à un splendide doublé de Cissé, qui inscrira même dans le temps additionnel, le plus but de la saison. Mais Chelsea, sera le dernier club vaincu de la saison. Newactle finira sur deux revers, en perdant vaillamment contre City et en déroutant complétement contre Everton, qui a également très bien réussi sa saison en remontant à la 7ème place.

Une saison qui se termine presque parfaitement, mais qui globalement fut extraordinaire. Le club retrouve enfin l’Europe après 8 ans d’absence et retrouve le top 5 du classement. Alan Pardew a gagné la confiance des supporters et le respect des autres en étant nommé : Manager de l’année.

Objectifs pour la prochaine saison ?

Pour le moment, les objectifs sont assez flous, on sait simplement que le club veut finir au minimum dans le top 8 au classement. On peut penser à un parcours honorable dans chaque compétions (F.A Cup, Carling Cup et Europa League). Les ambitions, seront plus clairement visibles avec les annonces des signatures cet été. Pour le moment, la seule signature est celle du jeune frère de Morgan Amalfitano, mais en rumeurs : Debuchy, De Jong (Twente), Toivonen, Nathaniel Clyne, Adam Johnson, Afellay, Alderweireld.

Équipe type

Krul

Simpson – Steven Taylor – Coloccini – Santon

Cabaye – Tioté

          Ben Arfa ——————————   Jonas Gutierrez

Cissé – Ba

Point sur les joueurs

Tim Krul : une grande progression pour le batave, surtout dans ses sorties aériennes. Sauveur à de nombreuses reprises et très bon dans ses arrêts, il est sans conteste un des meilleurs gardien de Premier League.

Danny Simpson : il est statistiquement le meilleur arrière-droit du championnat. Mais uniquement par le biais des statistiques, bien que pas très mauvais, il ne peut pas prétendre à être un des meilleurs mondiaux à ce poste mais il est tout de même très important et avec une grande endurance, il a joué tous les matchs cette saison.

Steven Taylor : le grand absent cette saison, mais sur ce qu’il a joué, il est le meilleur défenseur du club. Après sa blessure, la défense a montré de nombreuses lacunes.

Fabricio Coloccini : une métamorphose. Tel est le mot pour lui cette saison. Impeccable sur tous les plans, jouant presque tous les matchs cette saison, peu de fautes et à ma mémoire, aucun carton. Il est dans l’équipe type de Premier League.

Davide Santon : pendant un moment en tant que doublure de Ryan Taylor, Alan Pardew a bien vu qu’il fallait le faire jouer. Une marge de progression intéressante chez le joueur, et une capacité offensive très bonne, il reste encore un peu laxiste défensivement, ainsi qu’à revoir son placement et manque encore de régularité mais il a sa décharge, d’excellentes prestations.

Jonas Gutierrez : une calamité en début de saison, il a su se transformer vers le mois de janvier. Très efficace dans le repli défensif, jouant même arrière-gauche par moment, il a su apporté énormément en aidant en défense et a su faire les bons choix dans les moments offensifs. Ayant joué tous les matchs de la saison, aucun doute sur son endurance.

Hatem Ben Arfa : rechute de sa blessure pendant l’inter-saison, il revient sur les terrains en septembre. En manque de temps de jeu, Alan Pardew a su gérer son cas, il a réussi à devenir titulaire, réalisant d’excellents matchs et décrochant une place à l’Euro. Cependant, il doit encore travailler son repli défensif et le sens du collectif.

Cheik Tioté : une bonne saison de sa part, quelques blessures et une CAN qui ont limité son temps de jeu. Titulaire indiscutable, il effectue un travail de récupération et de relai excellent, souvent sujet au carton par rapport à ses engagements dans les duels, c’est un peu celui qui fait le sale boulot au milieu mais il le fait bien.

Yohan Cabaye : il est la meilleure recrue cette saison. Arrivé pour 5 millions dans le Tyneside, il a pris une dimension tout autre. Il possède une vision de jeu qui a aidé dans la construction, il possède un énorme volume de jeu et est très précieux dans un rôle de récupérateur/relayeur. Il forme un des meilleurs duo du championnat au milieu de terrain avec con coéquipier Tioté.

Demba Ba : arrivé gratuit en provenance de West Ham, il est le meilleur buteur du club cette saison avec 16 buts en championnat. Il aura fallu attendre la fin du ramadan pour le voir marquer. Cependant, son départ pour la CAN lui a fait perdre le chemin des buts, aucune réalisation depuis le mois de janvier pour le sénégalais qui a été exilé sur le côté gauche après l’arrivée de son compatriote : Papiss Cissé.

Papiss Cissé : 13 buts en 14 matchs, une statistique impressionnante. Transféré pour la somme de 12 millions au mercato hivernal, il prendra ses marques dès son premier match en inscrivant un but. N’ayant pas une influence dans le jeu des plus importantes, il pallie ça par son impressionnante efficacité face au but, les chiffres parlent d’eux-même.

Mike Williamson : blessé en début de saison, il passera titulaire suite à la blessure de Steven Taylor. Souvent battu par son vis à vis, peu rapide, il a malgré tout un bon jeu de tête et sort souvent vainqueur dans les duels aériens. Peu convaincant, il peut être intéressant en 3e ou 4 choix.

James Perch : doublure de Danny Simpson au poste d’arrière-droit, il jouera en tant que défenseur central le temps du retour de Williamson sur les terrains. Parfois utilisé au milieu ou en tant qu’arrière-gauche. Il s’est amélioré comparé à ses précédentes saisons et peu jouer à pas mal de postes.

Shane Ferguson : jeune arrière-gauche pouvant jouer milieu gauche, il jouera quelques bout de matchs cette saison. Issu du centre de formation de Newcastle, il a un potentiel a exploiter. Il montre sur le terrain une énorme combativité et beaucoup d’envie, et semble plutôt à l’aise balle au pied.

Ryan Taylor : longtemps titulaire jusque novembre/décembre, malgré des performances assez moyennes, il marquera quelques buts importants tout de même. Remplacé par la suite par Davide Santon, il trouva du temps de jeu en remplaçant Yohan Cabaye ou Cheik Tioté dans les fins de match. À noter, qu’il est un excellent tireur de coup franc.

Gabriel Obertan : erreur de casting pour le français. Longtemps titulaire en première moitié de saison, malgré des matchs mauvais, il perdra sa place et ne fera que quelques rares apparitions par la suite. Beaucoup de mauvais choix dans ses passes, des gestes techniques inutiles, une impression qu’il ne sait pas où aller sur le terrain.

Dan Gosling : peu utilisé cette saison, à part pour rentrer en fin de match, le jeune milieu de terrain gâchera ses chances pour sa seule titularisation de la saison à cause d’un carton rouge. Il reste cependant un joueur avec un potentiel intéressant, très bon dans le placement offensif mais oublié par ses coéquipiers. Il marquera un but cette saison contre Manchester City.

Danny Guthrie : titulaire pendant les absences de Tioté ou Cabaye, il s’est révélé être une bonne doublure face à des équipes de bas ou de milieu de tableau.

Sammy Ameobi : jeune frère de Shola, il a effectué quelques apparitions cette saison avant d’être blessé et de rejouer en réserve. À l’instar de son frère, il a un fort potentiel mais il reste encore trop tendre pour la Premier League. Un prêt en Championship serait l’idéal pour son évolution.

Haris Vuckic : jeune du centre de formation, il a effectué une tournée aux Etats-Unis excellente, très peu utilisé en équipe première, il a su briller durant son prêt d’un mois à Cardiff en février, avant de se retourner en réserve et de se blesser.

Sylvain Marveaux : arrivé avec quelques soucis physique, il jouera surtout en fin de match, montrant de bonnes choses et se il se blessera dès sa première titularisation (mais n’étant pas convainquant en tant que titulaire), il ne fera son retour que lors du dernier match de la saison, pour jouer le dernier quart d’heure.

Leon Best : titulaire en début de saison, il a marqué 4 buts en championnat cette saison et il était blessé pendant la deuxième moitié de saison. Assez limité pour être titulaire dans un club du haut de tableau, il pourrait trouver une place de titulaire chez un promu ou dans une équipe de bas/milieu de tableau.

Shola Ameobi : l’âge n’aidant pas, son niveau n’est pas suffisant, mais il est utile pour donner un impact physique à l’équipe. Surnommé le  » Mackem Slayer  » pour être le joueur de Newcastle ayant marqué le plus de buts contre Sunderland, il a inscris son septième but contre le rival cette saison en égalisant à St. James Park.

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s