Manchester United Season Review

Manchester United débute sa saison par la Community Shield et une victoire 3-1 face au champion en titre Chelsea FC, les hommes de Sir Alex Ferguson ouvrent le score par Antonio Valencia sur un centre de Rooney. L’équatorien fera une nouvelle fois parler de lui en seconde période en offrant un caviar à Javier « Chicharito »Hernandez qui marque le 2-0 et par la même occasion son premier but sous les couleurs de Manchester United. Kalou réduira le score à 7 minutes de la fin mais cela n’inquiètera pas les « Red Devils » qui semblaient plus affutés physiquement que leur adversaire. Berbatov terminera le travail à la 90ème minute d’un super lobe sur le portier de Chelsea Hilario.

Darren Fletcher et Wayne Rooney soulèvent le trophée suite à leur victoire contre Chelsea FC.

Manchester United commence le championnat par une victoire 3-0 face à Newcastle United. Puis, les « Red Devils » se sont déplacés à Londres pour y affronter Fulham, match très compliqué, comme cela fut d’ailleurs le cas tout au long de la saison à l’extérieur. Manchester United a mené 2-1, puis a eu l’occasion de se mettre définitivement à l’abri à la 86 minutes, suite à une main de Damien Duff dans la surface de réparation, mais Nani a manqué son penalty. Dans les toutes dernières minutes, les « Cottagers » réussiront à arracher le nul garce à un but du défenseur norvégien Hangeland. La semaine suivante Manchester United se relancera par une victoire 3-0 face aux « Hammers ».

Sans Rooney laissé au repos, United se déplace à Everton, alors qu’ils menaient 3-1 à la fin du temps règlementaire les « Red Devils » vont vivre une fin de match cauchemardesque en encaissant 2 buts dans le temps additionnel. United commence la Ligue des Champions par un triste 0-0 à Old Trafford face aux Glasgow Rangers, un match à oublier, d’autant plus que l’équipe perd Antonio Valencia sur blessure pour 6 mois. Ensuite, arrive le premier gros match de la saison face à Liverpool, United entame bien cette rencontre et finit par mener 2-0 sur un doublé de Berbatov, on se dit que pour United les matchs se suivent et se ressemblent quand Steven Gerrard, en moins de 10 minutes, ramène les deux équipes à égalité mais c’est finalement Manchester United qui sortira vainqueur grâce à un 3ème but de Berbatov. Puis, l’équipe commence la Carling Cup par une victoire aisée contre Scunthorpe United sur le score de 5-2. S’en suivra un nouveau match nul à l’extérieur contre Bolton. 2ème journée de Ligue des Champions pour United qui se déplace à Valence, Manchester United réussira à ramener les 3 points en toute fin de match grâce à un but de Javier « Chicharito » Hernandez.

Dimitar Berbatov marquant son second but face à Liverpool.

Les « Red Devils » se déplacent à Sunderland, 4ème match de championnat à l’extérieur et 4ème match nul. Un début de mois d’octobre difficile car United va cette fois perdre 2 points à domicile face à West Bromwich Albion, score final 2-2. A noter que se seront les deux seuls points que Man United perdra à au « Theatre of Dreams » en championnat, l’équipe terminera la saison avec 18 victoire et un match nul à domicile.

La rumeur enfle de jours en jours, selon la presse anglaise, Wayne Rooney voudrait quitter Manchester United à la fin de la saison. L’information  est confirmée en conférence de presse par Sir Alex Ferguson : « Ça m’a fait un choc d’apprendre qu’il voulait partir. Je n’y ai pas cru. En mars, quand nous avons entamé les négociations concernant une éventuelle prolongation, il disait qu’il voulait rester à vie à Manchester car c’était le meilleur club du monde. Je n’arrive pas à comprendre. ». Le lendemain, Wayne Rooney expliquera sa décision dans un communiqué, estimant que le club n’est plus assez ambitieux : « J’ai rencontré (le directeur général) David Gill la semaine dernière et il ne m’a pas donné les garanties que je cherchais concernant l’évolution de l’équipe ». « Je lui ai donc dit que je ne signerai pas de nouveau contrat ». Mais quelques jours plus tard, nouveau coup de théâtre, le club anglais annonce que le joueur a prolongé son engagement de 5 ans. Ronney déclare : « Je suis enchanté de signer un nouveau contrat à Manchester United. Ces deux derniers jours, j’ai parlé au manager et aux propriétaires, et ils m’ont convaincu que c’était à ce club que j’appartenais ». Dans le même temps, Wayne Rooney se blesse à l’entrainement pour une durée d’environ un mois, il est envoyé par le club au centre de soin « Nike » pour récupérer de sa blessure à la cheville.

3ème journée de Ligue des Champions, Manchester United bat Bursaspor 1-0 avant de jouer Stoke City et décrocher sa première victoire en championnat à l’extérieur grâce au premier doublé de Javier « Chicharito » Hernandez. La semaine suivante le mexicain serait une nouvelle fois décisif en marquant le but du 3-2 en Carling Cup face à Wolverhampton. Ensuite, les « Red Devils » sortiront victorieux de leur match face à Tottenham grâce à des buts de Vidic et Nani.

Javier "Chicharito" Hernandez ouvre le score face à Stoke City

Début des matchs retour de Ligue des Champions et victoire facile 3-0 contre Bursapor. Puis, Manchester United affronte une nouvelle fois Wolverhampton mais cette fois en championnat, ce match est marqué par le retour d’Owen Hargreaves mais hélas après seulement 5 minutes de jeu le milieu de terrain anglais cède sa place suite à une nouvelle blessure, ça sera son dernier match sous le maillot de Manchester United puisqu’à la fin de la saison le club décidera de ne pas prolonger son contrat. Premier derby de la saison, United se déplace au « City of Manchester Stadium », les deux équipes se quitteront sur un triste nul 0-0. Puis, déplacement à Birmingham pour y affronter Aston Villa, équipe en grande méforme à ce moment de la saison, et pourtant l’équipe de Gérard Houiller va mener 2-0 avant que les « Red Devils » ne fassent un formidable retour et arrachent un nul par à des buts de Vidic et Macheda. La journée suivante, victoire facile à domicile face à Wigan. 5ème journée de Ligue des Champions, suite à une victoire 1-0 contre les Glasgow Rangers, Manchester United se qualifie pour les 8ème de finale, cette rencontre sera également marquée par le retour de Wayne Rooney. Plus large victoire de la saison pour Sir Alex Ferugson et son équipe, 7-1 face à Blackbun dont 5 buts de Dimitar Berbatov, seuls deux joueurs ont fait mieux en inscrivant 6 buts dans un match, George Best et Harold Halse. Puis, United enregistrera sa plus large défaite et donc se fera éliminer de la Carling Cup sur le score 4-0 par West Ham.

Owen Hargreaves sort sur blessure après seulement 5 minutes de jeu

Grace à un nul à domicile1-1 face à Valence Manchester United s’assure la première place de son groupe. Pour le choque de la 17ème journée les « Red Devils » vont battre Arsenal 1-0, but de Park juste avant la fin de la première période. Sur sa lancée, le club réalisera un bon « Boxing Day » avec 3 victoires, contre Sunderland, West Bromwich Albion et Stoke City et un match nul contre Birmingham.

Un très bon bilan pour Manchester United pour le mois de janvier : 6 victoires et un match nul avec notamment une victoire contre Liverpool au 3ème tour de FA Cup 1-0, but de Giggs sur penalty, dans cette même compétition l’équipe de Sir Alex Ferguson c’est déplacés au « St Mary’s Stadium » pour y affronter Southampton, malgré une équipe composée de remplaçants et de joueurs de la réserve Manchester United n’aura pas beaucoup de mal à venir à bout de son adversaire. Avec également une large victoire contre Birmingham et une incroyable victoire 3-2 face à Blackpool alors que les « Red Devils » étaient menés 2-0.

Alors que nous sommes à la mi-saison Gary Neville décide de prendre sa retraite après avoir joué plus de 600 matchs sous les couleurs de Manchester United, il déclarera : « J’ai été un fan de Manchester United toute ma vie et j’y ai accompli tous mes rêves. J’ai joué dans les équipes les plus incroyables, avec et contre les meilleurs joueurs du monde, et j’ai eu la chance de participer aux succès du club ».

Après une victoire facile sur le score de 3-1 contre Aston Villa à Old Trafford, Manchester United va se déplacer à Wolverhampton pour y subir sa première défaite de la saison en championnat après 26 journées d’invincibilité. Mais ce match ne va pas vraiment affecter United, puisque une semaine plus tard grâce à un magnifique retourné de Wayne Rooney, Manchester United bat son voisin Manchester City 2-1. Ensuite, l’équipe va continuer sur sa lancée avec une victoire 1-0 en 1/8ème de finale de FA Cup contre Crawley Town. Après un match nul 0-0 contre l’Olympique de Marseille en Ligue des Champions, Manchester United viendra facilement à bout de Wigan, ce qui permettra à l’équipe d’améliorer sa différence de buts.

Magnifique retourné de Wayne Rooney qui permet à Manchester United de battre City

L’équipe va avoir un début de mois de mars difficile, tout d’abord une défaite 2-1 à « Stamford Bridge » contre Chelsea puis une semaine plus tard nouvelle défaite en championnat mais cette fois à Liverpool 3-1, lors de cette rencontre Manchester United perdra 3 semaines Nani, l’un de ces meilleurs joueurs de la saison, victime d’un tacle affreux de Carragher. Sir Alex Ferugson sentait que son équipe était fatiguée et afin de lui permettre de souffler avant d’affronter Marseille, le manager écossais décidera de faire jouer en grande majorité des remplaçants contre Arsenal en ¼ de finale de la FA Cup, avec notamment un milieu de terrain composé de Fabio, Gibson, O’Shea et Rafael. Mais malgré cela United va s’imposer 2-0, les « Gunners » ne s’étaient certainement pas remis de leur élimination en Ligue des Champions contre le FC Barcelone. C’est lors de cette rencontre qu’Antonio Valencia fera son retour après 6 mois d’absence. United continuera avec une victoire 2-1, doublé de Javier « Chicharito » Hernandez, contre l’OM puis sortira gagnant d’un match difficile face à Bolton grâce à un but de Berbatov dans les dernières minutes.

Manchester United bat West Ham 4-2, puis se déplace à Londres pour affronter Chelsea en ¼ de finale aller de la Ligue des Champions, Wayne Rooney marquera le seul but de la partie ce qui placera United dans une excellente position avant le match retour. Ensuite, Manchester United accueillera Fulham et s’imposera aisément malgré que plusieurs joueurs, tels que Carrick, Rooney, Park, Ferdinand ou encore Ryan Giggs soient laissés au repos.

Les « Red Devils » sont en forment puisqu’ils viennent d’enchainer 6 victoires consécutives, l’idéal avant d’affronter Chelsea. United domine la première mi-temps de la rencontre et finit même par ouvrir le score, à la 43ème minute, par un nouveau but de son attaquant mexicain. En égalisant à la 76ème minute, Drogba va redonner de l’espoir aux siens mais un espoir de très courte durée puisque sur l’engagement Park Ji Sung va marquer le 2-1 qui permettra à Manchester United de se mettre définitivement à l’abri et ainsi enregistrer sa 7ème victoire consécutive. Mais quelques jours plus tard lors de sa demi-finale de FA Cup à Wembley, Manchester United va se faire éliminer par son rivale Manchester City sur le plus petit des scores. United ira chercher le nul à Newcastle puis arrachera à la maison une victoire importante contre Everton. En demi-finale de Ligue des Champions Manchester United affronte Schlake 04, la grande surprise de cette compétition, les « Red Devils » attaquent dès les premières minutes de la rencontre mais sont systématiquement repoussés par un Manuel Neuer des grand soirs, le gardien allemand n’aura que retard l’échéance puisque Manchester United va finir par s’imposer 2-0 grâce à des buts de Rooney et Giggs, le match retour ne sera qu’une formalité car même avec une équipe principalement composée de remplaçants United battre le club allemand 4-1.

Alors qu’Arsenal n’est plus dans le course au titre Manchester United doit désormais faire attention à Chelsea qui n’est plus qu’à 6 points et si les hommes de Sir Alex Ferguson désirent maintenir cette avance ils doivent battre les « Gunners » chez eux, mais cela ne se passera pas comme United l’aurait espérer car c’est Arsenal qui va sortir vainqueur de cette confrontation 1-0. Pour la 5ème fois de la saison United affronte Chelsea pour ce qui est la finale de la Premier League, si Chelsea parvenait à l’emporter ils  auraient le même nombre de point que Manchester United à seulement deux journées de la fin mais les chances des blues s’envolent très vite puisque seulement après 36 secondes de jeu, Javier « Chicharito » Hernandez, bien lancé par Park, laisse sur place le défenseur David Luiz et s’en va battre Petr Cech, l’attaquant mexicain aura tellement posé de problèmes au défenseur brésilien que Carlos Ancelotti sera obligé de le remplacer à la mi-temps de la rencontre. Vidic marquera le 2-0 puis en fin de match Frank Lampard réduira le score mais cela ne sera pas suffisant. Avec 6 points d’avance et seulement deux rencontres à jouer Manchester United peut devenir champion pour la 19ème fois de son histoire lors de son déplacement à Blackburn et c’est ce qui va se passer puisque les deux équipes vont se quitter sur le score de 1-1. Manchester United terminera le championnat avec  une victoire anecdotique contre Blackpool. Le 28 mai à Webmbley s’affrontent en finale de Ligue des Champions les deux équipes qui dominent actuellement le football européen. Pour sa 3ème finale en 4 ans Manchester United va s’incliner face à Barcelone sur le score de 3-1, les hommes de Pep Guardiola vont ouvrir le score sur un but de Pedro. Rooney va mettre à égalité les deux équipes mais lors du retour des vestiaires les espagnoles vont faire un pressing très haut qui va étouffer les « Red Devils », des buts de Messi et David Villa vont permettre à Barcelone de remporter la Coupe aux grandes oreilles.

Après que Gary Neville ait annoncé qu’il prenait sa retraite, se sont deux autres légendes qui quittent le club. Tout d’abord, le gardien néerlandais Edwin Van der Sar, qui aura marqué le club malgré le fait qu’il ne soit arrivé qu’à l’âge de 34, Bobby Charlton déclarera : « Il est peut-être le meilleur gardien que Manchester United ait jamais eu. » Puis, Paul Scholes, le meilleur 8 de sa génération, après 20 ans passés au club et 27 titres, décide de raccrocher les crampons. Sir Alex Ferguson déclarera : « Dans mon esprit, il restera comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps de Manchester United. J’étais mercredi avec Fabien Barthez, il m’a dit : Passe mes salutations à Scholesy, c’est le meilleur joueur avec qui j’ai joué. Xavi de Barcelone parle également de Scholes en disant qu’il est le meilleur joueur contre qui il a joué, et il est dans une meilleure position que beaucoup d’entre nous pour parler des milieux de terrain. »

 

L'équipe de Manchester United entrain de fêter son 19ème titre de champion d'Angleterre

Community Shield : Manchester City 2 Manchester United 3

Le 19, un chiffre qui apparemment porte chance à Manchester United, après un 19ème titre de champion remporté la saison passée, les « Red Devils » décrochent une 19ème victoire en Community Shield contre leur voisin Manchester City dans un derby palpitant.

En début de rencontre United va mettre le pied sur le ballon alors que City va décider d’attendre son adversaire et procéder en contre. Malgré la domination d’United et quelques timides occasions c’est finalement la tactique des « Citizens » qui va se révéler payante. Pourtant marqué par Vidic et Rio Ferdinand, Joleon Lescott réussit à prendre le dessus sur la charnière centrale de Manchester United et ainsi permet aux siens d’ouvrir le score à la 38ème minute de jeu. Après ce but le rythme de la rencontre va subitement retomber, avec une équipe d’United sonnée et des « Skyblues » qui se contenteraient bien de ce 1-0 à la pause. Mais juste avant la mi-temps, c’est l’attaquant bosniaque de Manchester City, Edin Dzeko, qui va réveiller tout ce beau monde d’une frappe splendide de 25 mètres qui termine sa course dans les filets des « Red Devils ». La défense de Manchester United ainsi que son gardien ne sont pas exempts de tout reproche sur ce second but.

Joleon Lescott célébrant le premier but de la rencontre

De retour des vestiaires, avec une confortable avance, Manchester City pensaient que le plus dur était fait, Mancini décide de continuer avec son 11 de départ afin de gérer cette seconde mi-temps, alors que Sir Alex Ferguson fait tout de suite 3 changements (rappel : pour les matchs de Community Shield les équipes sont autorisées à faire 6 changements), avec les sorties de Vidic, Ferdinand et Carrick remplacés par Jones, Evans et Cleverley. Comme en début de première période les hommes de Sir Alex Ferguson vont rapidement se mettre à l’attaque et après moins de 10 minutes de jeu, suite à un excellent coup-franc d’Ashley Young, le jeune défenseur anglais, Chris Smalling, va permettre à son équipe de revenir à 2-1. Manchester United va accroitre sa domination, et à la 57ème minute, après une magnifique combinaison en une touche entre Nani, Rooney et Cleverley, United va revenir à égalité grâce à un but de son ailier portugais. Trouvant son équipe à la peine Roberto Mancini va décider de faire plusieurs changements avec les entrées d’Adam Johnson et Gaël Clichy, le français fait sa première apparition dans un match officiel pour les « Skyblues ». Mais cela ne change pas grand chose à la physionomie de la rencontre puisque Manchester City continue à perdre très vite le ballon et à avoir beaucoup de mal à la relance. Alors qu’on se dit que les deux équipes vont devoir se départager lors de la séance des tirs au but, se sont les « Red Devils » qui vont finalement l’emporter dans le temps additionnel grâce à Nani qui profitent d’une mésentente entre Vincent Kompany et Gaël Clichy,  et s’en va battre Joe Hart. Auteur d’un doublé, l’ailier portugais sera désigné « homme du match ».

Les joueurs de Manchester United entrain de fêter leur victoire

Manchester City (4-3-3): Hart – Richards, Kompany, Lescott, Kolarov (Clichy 74’min.) – Milner (Johnson 67’min.), De Jong, Yaya Touré – Silva, Dzeko, Balotelli (Barry 59’min.)

Manchester United (4-4-2) : De Gea – Smalling, Ferdinand (Evans 46’min.), Vidic (Jones 46’min.), Evra – Nani, Carrick (Cleverley 46’min.), Anderson, Young – Rooney, Welbeck (Berbatov 89’ min.)